News & views

Septembre 2019

L'Appel des Pôles du Président Jacques Chirac

chirac

Quand j’ai découvert l’existence de l’Appel international des Pôles, auquel mon ami ancien Premier ministre, Michel Rocard avait pris part, j’ai pensé qu’il y avait là une affaire sérieuse. Je songeais aussitôt à la défense des droits des Premières nations que j’ai longtemps soutenue dans les enceintes internationales. Alerté, à l’origine, par mon ami et ethnologue Jean Malaurie, j’ai suivi avec un grand intérêt, même avec une certaine passion, le destin des peuples qui habitent le grand Nord circumpolaire. Ma première incursion dans l’Arctique remonte à 1997, à l’occasion d’une visite à Saint-Pétersbourg, où j’avais rencontré des enseignants de l’Académie polaire qui forment des jeunes autochtones...

Lire la suite… »

Mai 2019

Le sauveur de l’Antarctique Robert Hawke s’est éteint à l’âge de 89 ans

Photo 6 72

L’association Le Cercle Polaire subit, avec tant d’autres, la perte de l’ancien Premier ministre australien Robert Hawke décédé chez lui le 16 mai 2019 à l’âge de 89 ans. Dans un dernier hommage rendu par la presse australienne, le quotidien numérique 7NEWS.com.au l’a célébré comme un « grand australien » peut-être même, le « plus éminent australien de la période post-seconde guerre mondiale »....

Avril 2019

Le retour des États-Unis en Islande

Michael Pompeo72

Quand l’Amérique s’absente d’une partie du monde, les souris accourent ! C’est en substance, le message que le Secrétaire d’État américain Michaël Pompeo était venu délivrer aux officiels islandais à l’occasion d’une courte escale à Reykjavik, le 15 février dernier, stigmatisant ouvertement le positionnement stratégique de puissances adverses de l’Amérique dans l’Arctique de l’Est, notamment en « terre de glace ». Le but affiché de cette halte islandaise était double : évoquer les questions de défense....

Mai 2018

Hiver 2017 - hiver 2018
Deux records de faible englacement hivernal

Le 7 mars 2017, a l’approche de la fin de l’hiver, alors que l’étendue des glaces de mer arctiques atteignait son maximum annuel, celui-ci se révélait être le plus faible depuis le début des observations satellitaires en 1979. Ce jour-là, 14,42 millions de km2 de banquise recouvraient l’océan Arctique et les mers adjacentes, une superficie réduite de 1,22 millions de km2 par rapport au maximum annuel moyen...

logo-cnrs logo-unesco logo-api logoCNL access-logo242

ipev200